DES ENFANTS TERRIBLES...

...mais irrésistibles !

Il paraît que la valeur n’attend pas le nombre des années. L’adage semble en tout cas se confirmer avec le jeune festival Les Enfants Terribles de Huy. En seulement six éditions, cet évènement créé en 2013 a su trouver sa place en mettant à l’honneur des premiers films venus des quatre coins de l’Europe.

PNG - 531.2 ko

Si la programmation fait la part belle aux courts-métrages (une bonne trentaine y sont projetés), les longs-métrages ne sont pas absents pour autant : la soirée d’ouverture de ce jeudi 18 octobre proposait le film Bitter Flowers d’Olivier Meys, tandis que la séance de ce samedi 20 permettra de découvrir le touchant documentaire Manu, consacré au réalisateur Manu Bonmariage par la fille de ce dernier, Emmanuelle.

C’est également ce samedi que seront décernés les prix des différentes compétitions, parmi lesquels celui de la Critique remis conjointement par les deux associations de critiques belges, l’U.C.C (Union de la Critique de Cinéma) et l’UP.C.B. (Union de la Presse Cinématographique Belge), qui ont très vite perçu l’importance de soutenir par leur présence cette belle initiative que constitue le festival.

Car au-delà des projections proprement dites, Les Enfants Terribles c’est aussi des séances scolaires, une journée des familles, des rencontres, des soirées festives en musique et bien d’autres choses encore ; le tout dans une ambiance décontractée. Et avec une équipe féminine aux commandes qui témoigne d’un enthousiasme communicatif pour partager avec le public et les professionnels sa passion du cinéma.

Christie Huysmans

Le festival Les Enfants terribles
du 18 au 21 octobre
Centre culturel de Huy

Plus d’infos :

https://festivallesenfantsterribles.wordpress.com
https://www.facebook.com/Fidec.be/