UN AUTRE REGARD SUR LA MALADIE MENTALE

À TRAVERS L’ŒIL DU CINEMA

RENCONTRES IMAGES MENTALES 11ème édition PROJECTIONS, DÉBATS, RENCONTRES du 20 au 23 février 2019

PNG - 636.7 ko

Depuis sa naissance, le cinéma s’intéresse à l’humain, à ses comportements, ses souffrances psychiques, mais aussi à la figure de celui que l’on qualifie communément de « fou ». L’univers de la folie fascine, et les cinéastes se sont, de tout temps, emparés de la question de la maladie mentale, qui tantôt intrigue, suscite craintes et angoisses, tantôt ouvre la porte aux rêves ou aux fantasmes.

Depuis 1998, les Rencontres Images Mentales (RIM) invitent des cinéastes au regard singulier et présentent un large éventail de films (documentaires et fiction – longs- et courts-métrages) ayant trait à la maladie mentale. Quelles sont les images de la personne en souffrance mentale ? Quels sont les visages de la folie dans la production audiovisuelle ? Qui sont vraiment les fous et les marginaux dont on nous parle ? Qu’en est-il de leur histoire de vie, de leur parcours, de leur famille ? Quid de leur quotidien et de leur intime ressenti ? Quels sont les liens entre santé mentale, société et politique ? Qu’en dévoile le cinéma et que nous révèle-t-il ?

Le premier objectif des RIM est de permettre la rencontre et la réflexion autour d’images de la santé mentale en réunissant public, professionnels de la santé mentale, professionnels de l’image et institutions. Chaque séance donne ainsi lieu à des discussions au sujet des multiples visages de la folie qui, si elle peut parfois être considérée comme grandiose à travers une démarche artistique, est toujours synonyme de souffrance et de détresse pour ceux qui la vivent.

Le deuxième objectif des RIM est de briser les tabous qui entourent encore la maladie mentale, de la dé-stigmatiser et de la démystifier en donnant au public d’autres images que celles « du fou qui fait peur », non seulement à travers des productions issues « de l’intérieur » aux formes souvent inattendues mais aussi par le biais d’œuvres originales de réalisateurs belges et étrangers qui ont exploré la souffrance psychique.

Pour cette 11ème édition, les RIM proposent entre autres :

• Un focus sur l’art brut en collaboration avec le musée Art et Marges
• La présence de l’artiste André Robillard, et l’exposition de quelques-unes de ses œuvres
• Une journée ‘Best of’ du Festival ciné video Psy de Lorquin
• Une journée films d’ateliers
• Une masterclass « L’asile à l’écran » présentée par Olivier Lecomte
• Des soirées avec des invités prestigieux : Jorge Leon, Felix Van Groeningen, Ilan Klipper…
• En toute nouveauté : un atelier de réflexion – Rencontres animateurs atelier
• Et en clôture : un spectacle « Etre fou c’est dingue non ? » par le Théâtre du Code

(Christie Huysmans)

Consultez le programme complet sur www.psymages.be